- Snowscoot Black Jack 21, nouveauté annoncée - Disponible à partir du 15 février 2019 - Voir l'annonce - *** Association Mosellane de SnowScoot ~ FREEWAY-ATTITUDE *** - Voir l'annonce
Partagez
Aller en bas
Wöden
Wöden
Guidon de Fer
Guidon de Fer
https://www.leradoubduponant.com/

Entretien chaine de transmission moto

le Lun 12 Nov - 13:12
Attention : Ce sujet est en cours de mise en place, il n'est donc pas achevé.

Entretien chaine de transmission moto

Parce qu'étant relativement étoffé, ce sujet est scindé en plusieurs chapitres
donc vous trouverez ci-dessous les liens interactifs pour un plus grand confort de visite.  

Nomenclature interactive :
Sélectionnez le chapitre souhaité en cliquant sur les liens interactifs
ci-dessous  115
- Chapitre 1 : Introduction.
- Chapitre 2 : Défaut d'entretien - Les conséquences.
- Chapitre 3 : Entretien d'une chaine dépourvue de joints toriques.
- Chapitre 4 : Entretien d'une chaine pourvue de joints toriques.
- Chapitre 5 : Les optionnels de nettoyage pour chaines serties.

255  Tutoriel by Wöden
Par respect pour mon travail, merci de citer vos sources
si vous utilisez ou faites référence à totale ou partie des contenus de ce sujet
.


Dernière édition par Wöden le Lun 10 Déc - 10:30, édité 1 fois


Wöden
Wöden
Guidon de Fer
Guidon de Fer
https://www.leradoubduponant.com/

Chapitre 1 : Introduction.

le Lun 12 Nov - 13:24
Chapitre 1 : Introduction.

Toutes et tous les propriétaires de motos ont aujourd'hui parfaitement assimilés
que des entretiens et contrôles réguliers des chaines de transmission de leurs machines sont primordiaux
non seulement pour en assurer un rendement optimal mais également pour en augmenter sensiblement la longévité.

Chacun y allant de sa petite combine pour procéder à cette entretien, ce sujet n'a donc pas vocation à vous faire
découvrir le process miracle ultime qui transformera une chaine fortement détériorée en chaine flambant neuve.

Il s'agit juste d'un échange sur un retour d'expérience acquit durant 40 années de pratique en route, piste, trial et aujourd'hui cross.

Certains critères restent toutefois incontournables comme notamment l'étape de dégraissage/nettoyage d'une chaine de transmission
qui ne peut pas s'accomplir de la même façon selon qu'il s'agisse d'une chaine avec ou sans joints toriques d'étanchéité.

J'aborde donc dans ce sujet deux méthodes, améliorées au fil des années par ma propre expérience de motard,
mais aussi souvent par pur soucis d'économie pour augmenter la longévité de ces éléments et donc limiter leurs inévitables remplacements.

J'espère que d'autres viendront ici nous faire profiter de leurs techniques d'entretien qui pourront le cas échéant
être plus adaptées selon l'environnement "mécanique" de chacune et chacun des membres de ce site.

Fin de ce chapitre.


Wöden
Wöden
Guidon de Fer
Guidon de Fer
https://www.leradoubduponant.com/

Chapitre 2 : Défaut d'entretien - Les conséquences.

le Lun 12 Nov - 14:16
Chapitre 2 : Défaut d'entretien - Les conséquences.

Ce chapitre est consacré aux différentes usures et détériorations que l'on peut rencontrer
lorsque la chaine de transmission fait l'objet d'une négligence, voir d'un défaut d'entretien.

Usure prématurée de la couronne.
Les clichés ci-dessous mettent en évidence un défaut d'entretien de la chaine de transmission.
La chaine qui entrainait cette couronne n'a assurément pas été correctement dégraissée et nettoyée à plusieurs reprises.
Des aggloméras de lubrifiant et de particules diverses se sont alors fixés sur les différents éléments qui composent la chaine,
provoquant plus ou moins rapidement le grippage de certains mouvements comme la rotation des rouleaux.
Ces dysfonctionnements dûs à un mauvais entretien ont à terme induit un "matage" des zones de contact sur la couronne.
Un palliatif de remise en état plus ou moins définitif selon l'importance de l'usure est proposé dans ce sujet.

Les zones les plus impactées par le grippage des rouleaux de chaine étant comme il est possible de le constater sur ce cliché,
les zones antérieures qui assument la pleine charge du mouvement de rotation de la couronne contrairement aux zones postérieures
qui elles ne subissent que le "léger" frottement des rouleaux lorsqu'ils descendent dans les dents.
On observe bien sur cette macro la différence de déformation entre les parties antérieures et postérieures


Une couronne subira certes une usure de même type à force de bons et loyaux services, et devra être remplacée plusieurs fois
au cours de la "vie" d'une moto, cependant lorsque ces détériorations surviennent trop rapidement,
elles ne sont souvent pas représentatives d'un pilotage agressif et/ou extrême mais plutôt d'un manque d'entretien.
Ce visuel fait également partie des défauts à prendre en considération et à analyser lors de l'achat d'une machine d'occasion.
Il en dit déjà long sur l'utilisation qui est faite de la moto et sur son entretien !

Ce chapitre est susceptible de recevoir d'autres apports.


Wöden
Wöden
Guidon de Fer
Guidon de Fer
https://www.leradoubduponant.com/

Chapitre 2 : Entretien d'une chaine dépourvue de joints toriques.

le Lun 26 Nov - 6:48
Chapitre 2 : Entretien d'une chaine dépourvue de joints toriques.

Ce chapitre évoquant seulement les chaines dépourvues de joints toriques,
il est important de bien assimiler la conception et l'assemblage de ce type de chaine.

Ce remarquable éclaté hautement didactique permet une bonne compréhension des pièces en présence.

Source de cette superbe image 3D

Vue éclatée d'une chaîne à rouleaux :
1. Plaque extérieure
2. Plaque intérieure
3. Axe
4. Douille
5. Rouleau

Nous comprenons ainsi aisément que nous avons affaire là à un assemblage de pièces métalliques qui lors de son utilisation,
parfois très intense, est soumis aux frottements, aux échauffements et par conséquent à l'usure de ses éléments.
Comment alors ne pas imaginer la présence de quelques poussières de sable au beau milieu de cette structure
et les effets néfastes d'un manque d'entretien qui génèrera à coup sur des zones d'usures prématurées de cet assemblage.

Nous comprenons dès lors la nécessité de procéder à un nettoyage optimal de toute cette micro poussière emprisonnée
dans les interstices et aux jonctions des différents éléments constituant une chaine de transmission.
Parce qu'elle pourrait sembler trop "sèche", se contenter de simplement re-lubrifier une chaine de transmission
sans l'avoir au préalable débarrassée de ses souillures n'a d'autre effet que de définitivement fixer ces particules très abrasives
dans sa structure, induisant une usure et un remplacement prématuré voir même une casse par grippage lors de son utilisation.
Il est donc plus qu'important de procéder non pas à un bon, mais à un excellent dégraissage nettoyage de la chaine de transmission.

La chaine doit être déposée pour un nettoyage exécuté dans les règles de l'art mais cette affirmation n'engage que moi,
d'autant que si il s'agit d'une chaine donc le maillon d'assemblage est serti, l'opération nécessite le remplacement du dit maillon.


Je reprends donc ici l'entretien d'une chaine sur un modèle Suzuki 250 RMZ acquit récemment.
La machine a été très rigoureusement entretenue par son ancien propriétaire et bien que la chaine ne présente pas d'usure
nécessitant son remplacement, ni de souillures particulières visibles à l’œil nu, les impardonnables clichés en mode "macro"
nous dévoilent des quantités non négligeables de particules de poussières emprisonnées dans sa structure.
Ces agglomérats vont bien évidemment agir comme de l'abrasif et réduire très fortement non seulement la longévité de la chaine
mais aussi de toutes les pièces annexes comme les pignons, couronnes, guides, rouleaux allant même jusqu'à déposer cet agglomérat collant
au niveau des axes, joints d'étanchéité et roulements.


Ne vous y fiez pas, ces condensats de couleur "rouille" ne sont autres que des particules de terre agglutinées
par les surcouches successives de lubrifiant.
Comme vous le constaterez à la fin de cette étape de nettoyage, toute trace disparait dès lors que l'entretien est efficacement mené,
contrairement au résultat que nous aurions obtenu si ces agglomérats avaient été réellement du fait d'une oxydation.


La chaine est maintenant enroulée sur elle même, bien à plat.


Sans oublier le maillon d'attache rapide si il ne s'agit pas d'une chaine sertie.


Déposer la chaine et son maillon rapide dans un récipient muni d'un couvercle étanche, ici un simple seau en plastique.


Recouvrir sans exagération la chaine et son maillon de gas-oil.
Ce combustible à la particularité d'être à la fois nettoyant et gras, sans pour autant être corrosif, bien au contraire !
Il est également d'un cout bien inférieur au litre à tous les produits nettoyants pour chaine,
il ne contient pas de gaz propulseur nocif à l'environnement contrairement aux aérosols
et il peut être très facilement recyclé par simple dépôt, dans un récipient adéquat, en déchèterie municipale.


Refermez le couvercle hermétique du récipient et laissez agir durant au moins 6 heures, le mieux étant pendant la nuit.
En cas d'oubli ou de manque de temps, la chaine peut sans aucun dommage rester dans le gas-oil beaucoup plus longtemps,
ce n'en est d'ailleurs que mieux pour la débarrasser de toutes ses impuretés.


Au terme du temps minimum évoqué ci-dessus, retirer le couvercle du récipient puis à l'aide d'un gros pinceau à poils rigides,
brosser la chaine sur toutes ses faces et tous ses maillons, directement dans le gas-oil au fond du seau et constatez !
Sur ce cliché, le liquide est tellement chargé en particules de terre et lubrifiant qu'il en devient même impossible
d'apercevoir la chaine au fond du seau malgré le peu de hauteur de gas-oil qui la recouvre.


Si la chaine n'a jamais fait l'objet d'une telle attention, il est préférable de renouveler l'opération de trempage dans du gas-oil "neuf".
Le liquide souillé est stocké dans un bidon étanche et résistant à ce type de combustible, jusqu'à son dépôt dans un centre de tri communal.
Vous ne devez en aucun cas le déverser dans la nature, les égouts, ou autres lieux qui ne pourraient être qu'inadaptés et polluants.


Lorsque le gas-oil de trempage reste clair et non souillé par les impuretés,
la chaine est retirée de ce bain, égouttée, soufflée et essuyée pour en éliminer au maximum toute trace de gas-oil.


Les trois clichés qui suivent parlent d'eux-même et mettent bien en exergue les atouts d'un nettoyage par trempage.
Comme on peut le constater, les traces qui nous faisaient penser à de la rouille n'en étaient pas, tout à disparu !  
Il est vrai cependant que cette technique n'étant pas adaptée aux chaines serties,
d'autres récipients sont à mettre en œuvre pour obtenir le même résultat, c'est ce que nous verrons plus loin dans le sujet.






La visualisation des "boues" qui se sont déposées dans le fond du récipient est sans appel et met bien en évidence
qu'on ne peut pas se contenter de simplement vaporiser quelques sprays vendus comme "nettoyants" ...
Faites un test sur une chaine hors d'usage, vous serez véritablement étonnés par le résultat obtenu.  




Après ce dégraissage nettoyage en règle, la chaine est placée dans un récipient propre ...


... pour y être copieusement aspergée de lubrifiant.
Ce sujet n'ayant aucune vocation publicitaire, je ne peux que conseiller d'utiliser un lubrifiant adapté à l'utilisation finale de la machine.
S'agissant ici d'une chaine de transmission pour une machine de cross non homologuée route,
j'apprécie tout particulièrement le lubrifiant "Ipone X-trem Chain Off Road" mais ceci n'engage que moi.


La chaine est retournée plusieurs fois sur elle-même dans le récipient et au besoin ré-aspergée de lubrifiant.


Nous envisageons maintenant de procéder au remontage de la chaine sur la machine mais pas sans au préalable avoir contrôlé
l'état des pièces collatérales comme notamment la couronne et le pignon de sortie de boite.
Surprise, qui n'en est pas véritablement une puisque les rouleaux de chaine étant à 95% grippés, il fallait bien s'attendre à ce visuel :
Les parties antérieures des dents de la couronne sont matées à tel point qu'un petit bourrelet s'y est formé.
L'explication de cette usure ayant été abordée au cours du troisième chapitre, je passe rapidement dessus.  




L'état de la couronne ne nécessitant cependant pas encore son remplacement,
deux passes à l'abrasif viendront à bout des bavures qui se sont formées :
Une première passe grossière au 240 à sec


La deuxième passe dîtes de finition s'effectuera au 800 à sec et cette couronne pourra alors reprendre du service.


La chaine est maintenant remontée sur la machine en toute quiétude, son entretien ayant été réalisé de façon optimum.  
Suite de ce chapitre d'entretien prochainement ...

Quelques tours de roue arrière nous ferons apprécier l'excellence du dégrippage et de la mobilité de l'ensemble,
tout comme la bonne rotation des rouleaux sur leurs axes lorsqu'ils s'insèrent entre les dents de la couronne.


Fin de ce chapitre.


Wöden
Wöden
Guidon de Fer
Guidon de Fer
https://www.leradoubduponant.com/

Chapitre 4 : Entretien d'une chaine pourvue de joints toriques.

le Lun 26 Nov - 6:48
Chapitre 4 : Entretien d'une chaine pourvue de joints toriques.

Chapitre en cours de mise en page.


Wöden
Wöden
Guidon de Fer
Guidon de Fer
https://www.leradoubduponant.com/

Chapitre 5 : Les optionnels de nettoyage pour chaines serties.

le Lun 26 Nov - 6:50
Chapitre 5 : Les optionnels de nettoyage pour chaines serties.

Chapitre en cours de mise en page.


Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum